• Médiations et conseils de résolution

    Médiations , plaintes et conseils de résolution



    Les médiations et les conseils de résolution sont les 2 “instances” que les enfants utilisent quotidiennement lorsqu’il y a des conflits, des difficultés relationnelles, des mécontentements, etc. Les objectifs sont de faciliter la résolution d’un conflit, de faciliter la communication entre les membres de notre communauté scolaire, de réparer les relations, de faire des mises au point.

     

    Les médiations

     

    Les médiations sont demandées et réalisées sur le moment:  L’enfant vit un conflit et va trouver un éducateur disponible.

    S’il y a un éducateur disponible, il pourra y avoir lieu une médiation.

    L’éducateur a un rôle de médiateur. Souvent l’aide d’un baton de parole, mais pas obligatoirement, le médiateur distribue la parole dans l’ordre chronologique des enfants qui demandent la parole.

     

    Quand il n’y aucun éducateur disponible, il  y a plusieurs solutions :

    -l’enfant peut tenter une médiation en autonomie, sans médiateur.

    -l’enfant peut trouver un autre enfant hors du conflit en qui il a confiance pour faire le médiateur.

    -l’enfant peut attendre qu’un éducateur soit disponible.

    -l’enfant peut porter plainte : il écrit ses difficultés sur une feuille de plainte disponible sous le préau. Ensuite il glisse la plainte dans la boite aux plaintes. Généralement, elle sera traitée le lendemain.

     

    Spécificités des médiations:

    - le conflit est tout chaud, voir à vif. Les émotions sont là, bien vivantes et pas facile à maitriser pour laisser la place au dialogue et à l’écoute.

    - comme il n’y a pas/peu d’écoute de l’autre, le dialogue est en mode "ping-pong" , c’est la bataille à celui qui aura tort et celui qui aura raison.

    - le médiateur laisse s’exprimer les 2 « volcans » puis faire "descendre la pression", ouvrir un espace d’écoute et de construction de solutions. Les échanges deviennent alors plus profonds, les enfants sont invités à exprimer leurs émotions et leurs besoins.

     

    Les conseils de résolution

     

    Les conseils de résolution ont lieu pour traiter les plaintes.

     

    A tout moment et pour la raison qu’ils souhaitent, les enfants peuvent porter plainte.

    Le conflit est noté sur une feuille de plainte et glisser dans la boite au plaintes.

    Chaque jour Marcelline et Gautier relèvent les plaintes.

    Les enfants concernés par une plainte se réunissent. A l’aide d’un bâton de parole, le médiateur fait tourner la parole. Comme lors des médiations les enfants lèvent la main et le médiateur, le plus souvent, note les enfants qui veulent prendre la parole. Les enfants parlent dans l’ordre chronologique.

    Le médiateur reformule pour que aider à la compréhension des propos et apporte du vocabulaire pour aider les enfants à trouver des mots plus précis à ce qu’ils ressentent. On parle des émotions vécues.

    Chaque enfant a le droit d’avoir sa « vérité ».

     

    Le médiateur repause le cadre, re-explique les règles quand c’est nécessaire.

     

    Une fois que chacun a bien pu s’exprimer, les enfants cherchent des solutions.

    Les solutions trouvées et les engagements pris par l’une et l’autre des parties sont notés sur la feuille de plainte. Pour finir les enfants signent la feuille pour exprimer leur adésion aux solutions prises et s’engagent.

     

    Les plaintes sont archivées.

     

    Les conseils de résolution ont lieu tous les jours de 13h à 14h30 environ.

     

    Parfois les conseils ont lieu dehors, à la grand table notamment, ou dans d’autres lieux extérieurs.

    Parfois les conseils ont lieu dans la salle à la porte orange.

     

    Le plaignant s’il le souhaite peut demander un/des juré/s.

    Quand le conflit est très compliqué, que les responsabilités sont difficiles à établir, quand les solutions ne conviennent à personne, le médiateur peut également demander des jurés. Les jurés aident, proposent de nouvelles solutions, donnent leur point de vue.

    Leur présence facilite les accords entre plaignant et prévenu.

     

    Dans de rares situations, plaignant et prévenu ne parviennent toujours pas à trouver un accord.

    Chaque juré se forge son avis. Les jurés se rassemblent et délibèrent ensemble. Ils reviennent pour exprimer la solution trouvée au vue de ce qui ont entendu et senti.

    L’éducateur rappelle le cadre, les règles et valide la solution proposée.

     

    Précisions

     

    Les feuilles de plaintes peuvent être ramenées à la maison et les enfants peuvent les remplir à l’aide des parents. Cela peut faciliter la mise en action, la mise en mot écrit.

     

    Elles sont traitées par Gautier, Marcelline et les stagiaires. Benjamin en fait quelques unes également. Il fait notamment toutes les plaintes des enfants qui sont là le matin mais pas l’après-midi.

    Généralement, une plainte déposée le lundi est traitée le mardi. Mais parfois, s’il y a beaucoup de plaintes ou pour toute autre raison organisationnelle, cela peut prendre plus de temps.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :