• Les grands travaux - le trampoline ou le ressort n°1 -

    "Création d’un trampoline “ ou « le ressort n°1 »

    Prenez une caisse pleine de ressorts. Prenez un/des enfant/s.

    Une fille voit la caisse. Je l’observe. Je la vois qui s’immobilise. Elle réfléchit.

    Eureka! Elle veut créer un trampoline! Elle me demande la permission. Je lui dis oui bien sûr.

    Elle dispose une bonne dizaine de gros ressorts sur le sol. Prend du recul. Des enfants curieux s’approchent, lui posent des questions. Elle présente brièvement son idée, et les autres enfants ne semblent pas comprendre, ils posent davantage de questions. Elle n’a pas envie de leur répondre, visiblement ils la dérangent dans son travail de réflexion. Un conflit débute, le dialogue est sous forme de ping-pong, ils ne s’écoutent pas. J'interviens, je fais tourner la parole, les incitant à se taire pour entendre. La fille-inventeur prend conscience de son besoin de place et parvient à l’exprimer, en s'énervant, puis de manière plus posée. Elle parvient à imaginer des solutions et exprime des propositions. Un accord est trouvé: un partage de la pièce est défini.

    Elle se remet à son travail. Elle repositionne les ressorts, qui durant les échanges sont tombés et ont roulé aux quatre coins de la pièce. Elle les place en cercle, pas parfait mais tout de même bien régulier et circulaire. Les ressorts sont eux aussi séparés d’une distance régulière.  Elle réfléchit à comment faire pour la suite. Elle vient à ma rencontre et exprime son besoin (recouvrir la surface d’un tissu ou autre). Je lui rappelle l'existence de la caisse à tissus. Sans plus se soucier de moi, tout absorbée dans son processus de création, elle part à la recherche de son tissu. Elle regarde, observe, analyse les morceaux. Fait son choix. Remet les tissus dans la caisse. Je lui souffle “La caisse à sa place dans l’étagère”. Elle met la caisse dans l’étagère et repart à son ouvrage. Elle essaie à plusieurs reprises (je dirai même à de nombreuses reprises). Entre temps plusieurs enfants buttent par inadvertance les ressorts. Elle les repositionne en leur disant de faire attention.  Le tissu est de forme rectangulaire. Le trampoline est circulaire. Elle réfléchit à ajuster les ressorts au tissu. Le trampoline devient rectangulaire. Après auto-évaluation elle retire le tissu, relève les ressorts tombés, les change de place, remet le tissu, etc. Une fois satisfaite de son positionnement, elle partage cette nouvelle à ces camarades, qui viennent voir.

    Les enfants sautent dans le centre du trampoline avec joie et enthousiasme.

    Observation, prise en compte de l’environnement, curiosité

    Réflexion, création, inventivité

    Construction d’une idée à partir d’un/plusieurs élément/s

    Conceptualisation, vision dans l’espace, orientation

    Formuler une demande claire

    Échanger, exprimer un besoin,  réfléchir à des solutions, négocier, trouver un compromis

    Éprouver sa volonté, son endurance, sa persévérance

    Capacité de se concentrer, d’être absorbé dans un travail

    Faire des choix techniques

     

    Exercer son sens de l’observation et de l’analyse, faire des liens, faire des essais

    Tirer profit des erreurs, apprendre des essais

    Éprouver la géométrie: le rectangle, le cercle, les distances, les surfaces

    S’auto-évaluer

    Apprécier le résultat

    Informer, inviter, partager

    Vivre des émotions positives, la joie, la réussite.

    Avoir besoin de peu pour se contenter. Simplicité, imagination collective.

     

    Marcelline CLAIN , le 11/09/2016

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :